fbpx

Au P’tit Marché en ligne: une nouvelle épicerie en ligne pour manger local et santé

Lancé en avril dernier, en plein confinement, Au P’tit Marché en ligne se spécialise dans la vente et la livraison de produits frais. Fruits, légumes, produits laitiers, boissons, pâtes, viandes, poissons, pains, etc.: une écrasante majorité des aliments disponibles sont cultivés et fabriqués au Québec, et il y en a davantage lorsque la saison le permet. 

«Notre objectif principal, c’est de valoriser la production d’ici, l’économie locale, lance le président Michael Bogossian, en rappelant que plusieurs fruits et légumes doivent forcément être importés en hiver quand rien ne pousse dans la province. On prend soin de choisir des produits de qualité provenant de fournisseurs fiables. Et si une option locale existe, on la favorise toujours.» Les amateurs de douceurs à l’érable en hiver et de bleuets du Saguenay en été seront donc rassasiés! 

«On veut être un service de livraison d’épicerie de confort, ajoute celui qui constate que les prix pratiqués par ses concurrents sont souvent dispendieux. Nous pratiquons donc des tarifs concurrentiels.» Le prix de la livraison est présentement fixé à 5$ pour une commande de 30$ minimum. Au-delà de 60$, la livraison devient gratuite. «On a aussi une section circulaire avec des rabais qu’on ne trouve pas ailleurs, explique le propriétaire. Pour la nourriture, on peut pratiquement faire toute son épicerie chez nous!» Certains paniers pré-garnis sont aussi populaires auprès des clients pressés. 

Rapidité et qualité

Conscient que la pandémie a fait naître plusieurs services d’épicerie en ligne similaires, M. Bogossian met de l’avant la rapidité de ses services. Si une commande est validée avant 21h, celle-ci sera livrée le lendemain en après-midi ou en soirée. L’équipe s’accorde toutefois un congé bien mérité le dimanche. 

Le secteur de livraison couvert par ce nouveau joueur s’étend de Mirabel à Longueuil et comprend Montréal, Laval, la Rive-Sud et la Rive-Nord de la grande région métropolitaine. M. Bogossian n’écarte pas la possibilité d’élargir cette zone à l’avenir puisque les affaires vont bon train, mais cela représente un défi logistique que la petite entreprise ne souhaite pas précipiter. «On travaille par contre sur un éventuel système de livraison le jour même», indique-t-il. La livraison est sous-traitée mais, COVID-19 oblige, les mesures sanitaires sont drastiques et respectées scrupuleusement. Aucun contact n’est requis: de quoi rassurer les plus vulnérables! En ce qui concerne les aliments périssables, ces derniers sont placés dans une boîte isotherme garantissant leur fraîcheur et les fruits et légumes sont placés dans des sacs de papier brun, une option plus écoresponsable.

D’autres projets sont aussi en train de voir le jour, comme la production de leurs propres produits frais, en collaboration avec quelques artisans locaux. Une gamme de sauces, de confitures, de jus, mais également quelques plats en formule prêt-à-manger seront donc ajoutés bientôt sur le site. Face à l’engouement, M. Bogossian avoue son envie d’améliorer constamment son offre pour répondre aux besoins de sa clientèle et espère qu’encore plus d’aliments issus des fermes et productions québécoises viendront garnir les paniers des consommateurs.

Une histoire familiale

Si le nom Au P’tit Marché vous évoque déjà quelque chose, c’est normal. Fondée en 2010, l’enseigne tenait plusieurs kiosques de fruits et légumes du Québec gérés par des étudiants qui souhaitaient acquérir une première expérience entrepreneuriale. Rachetée en début d’année par Michael Bogossian et sa famille, si le concept de l’entreprise a changé et mise désormais sur une livraison rapide et sans contact, l’envie de faciliter la consommation locale est toutefois restée. Afin de se dissocier de l’ancien service, Au P’tit Marché en ligne deviendra dans quelques semaines Mon P’tit Marché.

Pour accompagner cette transition, une nouvelle image de marque sera adoptée en 2021 et le site sera amélioré afin de permettre une personnalisation des commandes encore plus intéressante. «On mettra également en place un système de points pour faire réaliser quelques économies aux clients», se réjouit Michael. 

Si le concept rencontre un vif succès depuis son lancement, notamment auprès des familles qui apprécient gagner du temps et ne plus se déplacer au supermarché, c’est sûrement parce que l’épicier n’en est pas à ses premières armes dans le métier. Cela faisait deux ans que sa famille songeait à se lancer dans la vente en alimentation, après avoir été en affaires dans ce domaine à l’étranger pendant plusieurs années. Un sentiment de proximité et de convivialité que le fondateur souhaite diffuser dans ses services, encore plus en temps de pandémie.

Journaliste : Claire-Marine Beha

GAGNEZ UNE CARTE CADEAU DE 125$

EN COLLABORATION AVEC AU P’TIT MARCHÉ

ON VOUS OFFRE LA CHANCE DE GAGNER UNE CARTE CADEAU DE 125$ ! POUR DÉCOUVRIR CETTE ÉPICERIE EN LIGNE, CLIQUEZ-ICI.

POUR PARTICIPER, CLIQUEZ ICI.

Règlements du concours: Modalités: Aucun achat requis. Pour participer au Concours, il faut remplir la page du concours sur magazine.magis.ca. Le concours est en vigueur du 10 décembre au 14 janvier 2021. Pour être valides, les participations doivent être reçues au plus tard le 14 janvier 2021 à 23h59. Limite d’une participation par personne. Le concours s’adresse seulement aux résidents du Canada.

Prix: Le prix est une carte cadeau d’une valeur de 125$.

Attribution du prix: Le prix sera attribué par tirage au sort. Le tirage sera effectué le 15 janvier à 10 h 00. Le gagnant sera contacté par courriel. Si le gagnant ne s’est pas manifesté dans les 48 heures suivant le tirage, un autre gagnant sera fait jusqu’à attribution du prix.

Obtenez de 25% à 40% plus d’argent sur Boutique Magis

2021, MAGIS MAGAZINE, TOUS DROITS RÉSERVÉS