fbpx

Le bon goût des classiques réinventés

Tout en accueillant ses idées créatives comme un vent de fraîcheur, les habitués l’ont persuadé d’investir son talent dans la réinvention de leurs classiques préférés. « C’est un chef vraiment talentueux, capable d’aller chercher des équilibres incroyables dans les saveurs », soutient Philippe Dehaye, propriétaire de l’établissement.

Ce dernier, qui s’apprête à célébrer le 30e anniversaire de son restaurant, observe avec un brin de philosophie le cycle du temps, qui tourne comme une roue, entre tradition et réinvention. Car si la nouveauté attire naturellement l’attention des consommateurs, certains plats sont voués à séduire encore et encore les épicuriens. Il suffit de trouver ce petit détail de présentation ou cette astuce gustative qui permet de les actualiser. « Ce qui est certain, c’est que nous travaillons plus que jamais avec des produits du terroir, même dans les cocktails. C’est aussi populaire auprès des touristes que des locaux! » , observe-t-il.

Dans cet état d’esprit, les classiques s’éclateront de toutes sortes de façons aux Frères de la Côte dans les mois à venir!

Les classiques s’invitent au menu midi

Du lundi au vendredi, Les Frères de la Côte concoctent un menu midi en table d’hôte mettant en valeur un plat du jour, toujours frais fait et en quantité limitée. Le lundi, le boudin maison démarre la semaine en lion. Le mardi, le réputé foie de veau prend le relais. Mercredi, les poissons d’arrivage sont mitonnés en bouillabaisse, rehaussée d’une touche de safran. Pour le gigot d’agneau apprêté selon l’humeur du moment, il faut attendre le jeudi. Le vendredi enfin, c’est l’heure du dilemme, puisque les clients doivent arrêter leur choix parmi deux options très alléchantes : le fish n’ chips maison ou l’incontournable ris de veau.

C’est le retour des moules!

Les amateurs de moules à Québec seront comblés : depuis peu, Les Frères de la Côte ont recommencé à proposer un moules-frites à volonté, du dimanche soir au mercredi soir, et ce, pour 26$ seulement. De délicieuses moules de Terre-Neuve sont apprêtées avec l’une des quatre sauces maison. « Nous avons la marinière, bien sûr, mais aussi, la sauce bière et moutarde, la sauce poulette et la sauce provençale », expose Philippe.

Un oktoberfest sous le signe de la choucroute

En collaboration avec Krombacher, une dizaine d’établissements de Québec se sont réunis pour souligner l’Oktoberfest à leur manière cette année. Se joignant à eux, Les Frères de la Côte vont proposer, midi et soir, une assiette de choucroute garnie de saucisse et servie avec un bock de un litre de bière Krombacher Hell Helles, une blonde allemande. « Ce sera notre façon à nous de célébrer notre 30e, quelque chose de simple, mais de tellement festif! », souligne le restaurateur.

 

Obtenez de 25% à 40% plus d’argent sur Boutique Magis

2020, MAGIS MAGAZINE, TOUS DROITS RÉSERVÉS