fbpx

Les secrets du Petit Champlain

Au milieu des années 70, une grande pauvreté atrophie le quartier. Deux entrepreneurs, Gerry Paris et Jacques DeBlois, décident d’y racheter quelques immeubles et de restaurer petit à petit le quartier. En 1985, des Américains tentent même de mettre le grappin sur ce trésor de la ville de Québec, sans succès. Une cinquantaine d’artisans et de commerçants décident plutôt de s’associer pour acheter le parc immobilier.

Au fil du temps, la plus ancienne artère commerciale voit donc l’ouverture de nombreuses boutiques et de restaurants, et même d’un théâtre. Aujourd’hui, la Coopérative du Quartier Petit Champlain fête ses 34 ans et se félicite de regrouper 45 commerces. «Tous proposent des produits de qualité, authentiques, et locaux. L’idée est de plaire aux citoyens de Québec en plus d’offrir des produits à l’image du Québec pour les visiteurs étrangers. Il y a beaucoup d’entreprises familiales présentes depuis plus de 30 ans», assure Carolanne Fournel, responsable marketing de la Coopérative.

L’artère a même été déclarée «meilleure rue du Canada» en 2014 et la Coopérative a reçu le prix Fidéides de l’industrie touristique de l’année 2019. Voici nos trois coups de cœur.

Amimoc

Depuis trois générations, la grande famille Amimoc conçoit et fabrique des bottes et des mocassins avec passion. Elle ne compte pas une, mais deux boutiques, sans oublier celle créée en ligne. Dans la bonne vieille tradition québécoise et depuis 1956, Amimoc allie la conception traditionnelle aux matériaux contemporains pour offrir les meilleurs produits à ses clients. «Rien de mieux que ce qui est fabriqué à la main», pourrait être sa devise. Leurs bottes sont chaudes, confortables et résistantes à l’eau. Quant à leurs mocassins, ils se déclinent en 22 couleurs et sont fabriqués en suède. Un accessoire indispensable pour flâner à l’intérieur comme à l’extérieur. Le plus difficile sera de choisir votre coloris favori!

Le Lapin sauté

Ambiance rustique, air de campagne et brin de folie en bouche… Le Lapin sauté se veut petit restaurant de quartier. Dans le coin, on murmure que sa marque de fabrique, ce sont ses déjeuners. Ils sont à déguster au coin du feu l’hiver ou sur la terrasse durant l’été. Et avec un nom pareil, nul mystère sur l’animal qui est à l’honneur dans les assiettes: le lapin, évidemment. En tourte, en confit ou en sauce, il y en a pour tous les goûts. Les végétariens seront aussi servis. On y propose un burger végétarien, des tagliatelles de tomates confites et même un cassoulet fait à base de saucisse de tofu végane, bacon de tofu et légumes du marché.

Atelier La Pomme

Amateurs de mode, de maroquinerie et de bijoux, votre bonheur se trouve peut-être dans l’Atelier La Pomme, qui a pignon sur rue depuis 40 ans. Cette entreprise familiale prend à cœur de mettre en avant les produits de créateurs québécois. Trente pour être précis! Parmi eux, la designeuse Ève Lavoie, qui crée des vêtements caractérisés par un mélange de textiles et de sérigraphies réalisés à la main à partir de ses propres dessins. Les audacieuses craqueront pour les bourses et sacs modernes avec un clin d’œil vintage de Veinage, réalisés à partir de bois, de textiles recyclés et de cuir. Le fondateur, Hubert Beaudry, s’est d’ailleurs beaucoup impliqué dans la Coopérative; aujourd’hui, c’est sa fille Ève qui a pris le relais de la boutique.

Obtenez de 25% à 40% plus d’argent sur Boutique Magis

2021, MAGIS MAGAZINE, TOUS DROITS RÉSERVÉS